L'alphabet latege

 

L'alphabet latege est composé de 25 lettres :

a b d dz e f g i k l m n ny ŋ o p pf r s t ts u v w y

La section Latege-Français du dictionaire est organisée alphabétiquement selon l'ordre donné ci-dessus.

Quelques explications de l’alphabet latege

Les consonnes b, d, f, g, k, l, m, n, p, s, t, v, w, y se prononcent comme en français.

Il n’y a que cinq voyelles en latege, à savoir a, e, i, o, u. Voici des exemples de leur emploi : kabelejambe; bulabuli gûepe, kalogo chose; obi chasseur; suka hache.

Quand ces voyelles se prononcent longues, c'est-à-dire tirées, on les écrit doubles: baanaenfants; kalaamapréparer; mpwoomohuit.

Les combinaisons de voyelles distinctes existent seulement à la fin des mots, jamais au milieu: mai chat; kapia attraper. Une syllable ne peut avoir que une seule voyelle, jamais deux.

Il y a une nouvelle consonne qui n’existe pas en français mais qui est frèquent en latege, notamment la ŋ comme ŋaici; kanonoŋo - rompre et kakumuŋaabattre.

Il y a aussi quelques combinaisons de consonnes à bien noter. Il s’agit de pf: opfuesprit; pfubavol, ts: tsitsegrillon; katsugabrûler, dz: dzirioeil; kadzila - attendre, et ny: kanywaboire; nyamaviande.

Il y a aussi des consonnes et combinaisons de consonnes qui se prononcent avec un court son nasal (n ou m) devant et sont à distinguer soigneusement de leur équivalent sans ce son nasal.

me ampalaje sors vs nde apalail sort;

mbafeu vs bapalmier;

ontumacommission vs otumacoeur;

ndumufrère; ndigiami; lantendechampignon; cf. dapère; adoloargent; kadusudouceur.

nkelechenilles vs kelebruit;

kayingasemaine vs kayigaapprendre;

me amfulaje demande vs nde afula -  il demande;

mpfurutortue; mpfiragorille; kampfulafeuille mangeable; cf. opfulasel indigène; kapfucomportement; pfubavol.

amvachiens vs nde avail tombe;

ntsa – dans vs tsaetagère;

ndziaétranger vs dziaamour.

Pour les explications plus détaillées de l'alphabet et l'orthographe latege voir le syllabaire : Lalira, latende ma latege

[Note sur l'emploi exceptionel des accents dans le dictionnaire: dans l'orthographe latege ordinaire les accents n'existent pas. Pourtant on les trouve dans le dictionnaire où ils jouent un rôle très différent de leur rôle en français. Le latege est une langue tonale où les tons (l'hauteur auquel on prononce chaque syllable relative à la syllable qui la précede et celle qui suit) sur les voyelles jouent un rôle important pour differencier entre les mots, par exemple entre yúlù 'nez' et yùlú 'ciel'. Ici les accents indiquent les tons (accent aigue = ton haut, accent grave = ton bas, accent circonflexe = ton tombant, accent circonflexe inverti ( ̌) = ton montant). Note important: les accents indiquent le ton de la syllabe et non pas la qualité de la voyelle comme en français.]